• Épilogue

    Le stratagème de Fantômas a été ultra-efficace. Un Monsieur Blanc sortit de son manteau et réussit à rassembler bien au-delà de la démocratie élective. Les véritables démocrates, les révolutionnaires, les contre-révolutionnaires, les royalistes, les totalitaires, les libertaires… et surtout les agnostiques en politique se sentirent enfin représentés. 

    Ce miracle a été possible grâce à un programme en un point (un appel pour l’organisation d’États Généraux pour trouver un régime qui correspondait mieux aux exigences et aux caractéristiques des Français). De surcroît, il donna l’ordre à un digne représentant du peuple (Fantômas) de l’exécuter si au bout de deux mois il n’avait pas démissionné. Tout le monde y vit une preuve qu’il ne s’agissait point d’un politicien, mais d’un être sincère.

    Sa démarche reçut le soutien de l'électorat des candidats dont l’idéologie ne correspondait pas à la Cinquième République.

    - Les Marxistes (les disciples d’Arthaud et de Poutou) crurent enfin à leur rêve révolutionnaire.

    - Les Socialistes de gauche (les groupies de Mélenchon) imaginèrent mettre en place leurs réformes semi-radicales de la société.

    - Les Européistes (les fidèles de Joly et de Bayrou) s’extasièrent devant la possibilité d’un fédéralisme européen.

    - Les Évolutionnistes (les adeptes de Cheminade) espérèrent un progrès vers la démocratie idéalisée.

    - Les Bonapartistes (les partisans de Dupont-Aignan et de Le Pen) tentèrent de revivifier l’empire français.

    - Même les Libéraux-Atlantistes (les addicts d’Hollande et de Sarkozy) pensèrent pouvoir libéraliser l'économie et s'aligner sur "le géant au pied d'argile" de manière encore plus flagrante.

     

    Malheureusement, la stratégie mise en place par les déconseillers en com. de Blanc (un interminable blanc durant le débat de l’entre-deux tours rendant l’équilibrage du temps de parole impossible et muselant le menteur professionnel) n’eut pas lieu, car sa candidature fut portée par un gigantesque raz de marée blanc au Premier Tour qui emporta tout sur son passage, y compris cet incroyable journal de l’élection d’un fou qu’on ne retrouvât jamais.  

    « Tract

    Tags Tags : , , , ,