• le 22 février

    Une aventure extraordinaire est arrivée ce matin. J’ai vu par terre un journal, je l’ai ramassé et j’y ai lu plein de choses étonnantes. Il existerait une flopée de partis politiques dans ce pays. Je ne sais pas trop à quoi ils servent, mais ils ont plein de noms rigolos.

    À ce qu’il parait, il y eut une grande kermesse où chaque troupe a tiré au sort un nom de parti. Je regrette de ne pas avoir été informé du lieu de cette assemblée. J’aurais aimé voir leurs grimaces quand on leur annonçait le nom absurde qu’ils allaient devoir se coltiner.

    Selon mes sources, une personne, m’a-t-on dit, aurait tiré Front National ! La pauvre […] Alors qu’elle avait réussi à épurer sa structure, elle se retrouve à la tête d’un Front formé d’un seul parti. Dans ce bord, il y aurait eu aussi un fameux club des nantis. Celui-ci aurait gagné le lot Union pour un Mouvement Populaire. J’espère pour eux qu’ils ne devront pas côtoyer ensuite ce mouvement de la populace quand il sera crée. Le taux de suicide grimperait aussi vite que la dette étatique. Imaginez aussi le désarroi de celui à qui le titre de Parti Socialiste a été décerné. Cette obscure expression se base sur une simple idée abstraite : collectivité. On m’a certifié que bien évidemment aucun membre de ce parti n’a jamais souhaité, même dans leur pire cauchemar, l’abomination suprême de voir les moyens de production collectivisés. Une autre aurait obtenu un patchwork de terme, dont je ne sais pas ce qu’elle pourrait en faire : une couleur pour faire Jolie, un continent pour faire Grand et le nom d’une matière scientifique. Peut-être, va-t-elle devoir regrouper les enseignants des matières scientifiques européens s’habillant en vert. Son principal ennemi sera certainement le conglomérat des professeurs d’informatique voulant imposer des modems partout. S’appuyant sur internet - qui serait si je me fie à ma boulangère, un outil de communication d’avant-garde capable de relier Paris à Beyrouth-, il souhaiterait créer une sorte de mouvement démocratique, quelque chose qui ressemblerait à un parti politique suivant le concept cher à ce régime dit « démocratique ». Sur un autre front, un autre réunirait tous les gens qui sont plus à gauche que l’Est. Ils ont l’air sympas, afin d’être sûr d’être à gauche, ils tournent en rond et attrapent le tournis, puis tombent par terre. Moi j’ai essayé, j’ai bien vomi.

    Pis, il y en aurait plein d’autres qui ont des noms encore plus abracadabrantesques, dont une qui veut arriver jusqu’à 21. Mais elle n’a pas dis 21 quoi. Je crois que c’est à le page 21 d’un livre de C.A.P.

    Il faut que je les oublie tous un instant, car je crois que mon crâne va exploser. Toutes ces satanées marques qui défilent dans ma tête, qui m’agressent et me tiennent par le bras en répétant inlassablement ces mêmes mots, « vos thés pour moi ». Ah !!! Au secours !!!

    Je suis certain qu’ils font tous partis de la secte des candides assoiffés, mais ils ne peuvent pas me laisser dormir. Mon voisin de la chambre d’à côté m’a dit qu’ils le harcèlent sporadiquement depuis des années, mais qu’ils ne sont pas bien méchants, dés qu’ils ont leurs thés, ils cessent de te hanter. Mais moi, je ne veux pas leur en donner, … Je vais donc essayer de comprendre qui ils sont, pour garder mes thés et ma haine.

    le 23 février »

    Tags Tags : , , , , ,